Vamos a la playa !

Au bord de la mer, on y trouve tout et n’importe quoi…surtout n’importe quoi.
Ce sont eux, ces « n’importe quoi » qu’on retrouve par la suite dans les océans.
Mais comment ces objets si différents se retrouvent à se dorer la pillule sur la plage?


Un coton tige, une cartouche, une paille.


Voici les principales raisons de : Comment qu’ils se retrouvent là ces « n’importe quoi »!

1 – Après s’être curé les oreilles, on balance le coton tige dans les chiottes. Les grilles des stations d’épuration ne retiennent pas les macroéléments < 6mm, ça part direct à l’eau.


2 – On va chasser en forêt pour montrer aux animaux c’est qui le plus fort. On largue nos cartouches en chemin car ce qui nous intéresse c’est juste de ramasser des cadavres, faut pas abuser non plus. Les cartouches se feront emporter par les premières pluies, puis rivières, puis mer/océans, on connaît tous le cycle de l’eau. Là-bas, dans la mer, peut-être qu’un poisson s’étouffera avec. Alors c’est qui le plus fort? 😎


3 – On va à la plage faire un apéro avec notre crush du moment. On s’est pris des mojitos bien dosés qu’on boit évidemment avec une paille voir quatre, car sans franchement, ça a pas le même goût. Et la bing, d’un coup notre crush nous surprend en nous roulant un patin. On fait tomber par inadvertance notre paille sur le sable. Elle finira sa course dans la narine d’une tortue. Chacun sa merde, on voulait pécho. 🍸


4 – On est devenus des fifous de la conso. On ne vit plus que pour ça. Ça nous permet d’oublier un instant notre triste vie de mortel. On consomme tellement de tout et de n’importe quoi… surtout..n’imp..oui oui c’est bon, on a compris, que les états n’ont pas pu suivre cette croissance démentielle. Et tout ce bordel de déchets, ils ne savent pas toujours comment les traiter. Alors, on les brûle pour les plus chanceux, on les entasse pour les autres. Un coup de vent, une pluie torentielle et hop le bordel part à la mer. 
Le réceptacle final de notre misère.



Et le pire dans l’histoire, c’est que ces objet sont….inutiles.