Frigo ou pas Frigo ?


On y pense pas assez souvent mais le sol est la base de toute vie et sans lui, nous n’existerions pas. 


On entend parfois que les sols se dégradent, mais en fait pourquoi?
Comment fonctionne un sol?


Dans la nature, les feuilles des arbres tombent au sol, des plantes, des branches meurent et recouvrent le «sol». Grâce au travail d’une multitude de petites bêtes, ces matériaux sont dégradés et forment un substrat organique appelé humus. En gros c’est comme un compost mais c’est la nature qui gère. 


Plus en profondeur sous le «sol», on retrouve la roche mère. Celle-ci va se faire aussi dégrader, cette fois ci par les racines des arbres/plantes, et également par des processus physico-chimique. 


Donc en résumé une partie organique en surface et une partie minérale en profondeur. Dans les zones tempérées et tropicales le ver de terre va venir brasser ces deux horizons. Il va manger un peu de la matière minérale puis il va remonter chercher de la matière organique et dans son intestin, il va mélanger le tout! Un vrai petit cuisto 😉
Une fois la tambouille prête, il l’évacue sous forme d’un petit «caca» qui s’appelle turricule. On parle alors du complexe argilo-humique.

Pour faire simple c’est comme un frigo où les plantes vont venir puiser leurs aliments. 


Dans l’agriculture post-guerre, appelée de son p’tit nom trompeur agriculture conventionnelle que je préfère nommer agriculture chimique, et bein on vient péter ce cycle merveilleux de la vie. 
Les sols agricoles ne sont pas couverts comme dans la forêt et n’ont donc que très peu d’humus. Donc si pas d’humus, pas de petit frigo. Si pas de petit frigo, pas de plantes. 


Par ailleurs, l’agriculture chimique laboure les sols sur plusieurs dizaines de centimètres venant tuer ou enfouir les vers de terre et tous les cuisiniers de la surface du sol qui créer l’humus. Donc si pas de cuistos, pas de petit frigo. Si pas de petit frigo…vous avez compris quoi. 


Comme le sol n’arrive pas à nourrir les plantations, on vient les nourrir directement avec des engrais. Le sol n’est plus un frigo mais seulement un substrat. On pourrait alors se dire, bon bein si ça marche comme ça pourquoi s’affoler ?

Parce que la matière organique qui est sensée être à la surface a aussi un rôle mécanique. Elle structure le sol et le maintient en place. Mais si celle-ci n’existe plus… bein le sol se casse! Avez vous déjà vu derrière un tracteur qui laboure une fumée de terre? C’est le sol qui se fait la malle.
Avez vous déjà vu des courants d’eau marrons après de fortes pluies, c’est aussi le sol qui part en croisière. 
Le problème dans l’histoire est qu’il faut des milliers d’années à la Terre pour créer du sol. Et il ne nous a fallu que quelques décennies pour bafouer son travail. 


La permaculture, l’agriculture de conservation, le semi direct sous couvert, la biodynamie, l’agroécologie prennent en compte le cycle du petit frigo. Il faut donc favoriser nos achats auprès de personnes qui prennent soin des sols.


Car sans sol, pas de vie.